Une vie sans fin - Frédéric Beigbeder

Une vie sans fin - Frédéric Beigbeder

Date
11/4/2018
Lecture
Partage
Tags
No items found.
frederic-beigbeder

Il est amusant, décidément, ce Frédéric Beigbeder. Il appartient à une catégorie d’auteurs que l’on déteste adorer et adore détester à la fois, critiquant ses livres pour les lire inconditionnellement et vantant ses mérites de critique littéraire pertinent (sans doute pour mieux justifier ladite lecture de romans générationnels). Frédéric Beigbeder a fait le tour de la question de l’amour, de la conquête amoureuse, de l’alcool, de la nuit, de la drogue, des rapports sociaux, des paradoxe humains, sur quoi peut-il bien écrire, maintenant qu’il est marié, heureux, sage et se cache dans le Pays Basque à la manière d’un Salinger dandy ?

CVT_Une-vie-sans-fin-roman_5256

Eh bien il aborde ces thèmes, mais pas comme d’habitude. Le narrateur traverse ici une fracassante crise existentielle qui l’amène à rechercher la vie éternelle par toute une série de procédés technologiques transhumanistes proches de la science-fiction. Si le style se révèle un peu lourd, parfois, un peu plus empesé, le propos finit par l’emporter. Frédéric Beigbeder manie l’auto-dérision et la culture avec finesse, transforme les clichés en faits acceptables. La façon dont il soulève les questions et angoisses existentielles, avec une sorte de désinvolture élégante, balaie aisément les petits défauts en pointillés. Finalement, un noctambule poly toxicomane repenti parvient à déployer une tendresse touchante dans ce qui n’est qu’un vaste prétexte à une très belle ode à la paternité. Comme quoi, vivre vieux, ça a l’air d’être pas trop mal… Editions Grasset

Articles récents

4/5/2024
[INTERVIEW] François Annycke : " La solution est dans le collectif"

Les 21 et 22 février 2024, l'interprofession du secteur de l'édition s'est rassemblée à Boulogne-sur-Mer à l'initiative de l'Agence Régionale du Livre et de la Lecture des Hauts-de-Fance. Au programme, deux jours d'échanges, rencontres et ateliers afin de questionner les pratiques, les méthodes, et l'avenir commun. 

Liste de lecture : Evasion intersidérale

Deux recueils de nouvelles et un roman pour s’évader très loin. Enfin, loin… Dans des mondes imaginaires qui nous rappellent le nôtre, souvent pour le pire.

[INTERVIEW] Dana Grigorcea : "Le monde est rempli de vampires"

Si vous pensiez tout savoir du célèbre Vlad Dracula, c’est que vous n’avez pas encore ouvert ce roman hybride, où vampires, communisme et capitalisme voisinent avec quiproquos et humour.