Liste de lecture. European tour

La littérature nous invite au voyage, ça n’est pas nouveau comme observation. C’est même un stéréotype trop souvent galvaudé, nous sommes d’accord. Cependant...

Liste de lecture. European tour

Date
19/11/2021
Lecture
Partage
Tags
No items found.

La littérature nous invite au voyage, ça n’est pas nouveau comme observation. C’est même un stéréotype trop souvent galvaudé, nous sommes d’accord. Cependant, à la lecture de ces livres traduits, reflétant des modes de pensée et des modes de vie, des cultures et des fonctionnement aussi différents des nôtres, l’idée s’impose d’elle-même. Peu importe que l’on soit allé.e physiquement en Finlande ou en Croatie, en Suisse ou en Serbie, ces livres nous transportent au coeur d’un autre univers, d’une altérité singulière, sans autre mouvement que celui des pages qui se tournent au fil de notre lecture. 

De très modestes cadeaux. Uglješa Šajtinac. Traduit du serbe par Alain Cappon. Le roman épistolaire n’est pas mort, loin s’en faut. Sauf qu’ici, ce ne sont pas des lettres écrites à la plume que s’envoient ces deux frères, l’un dramaturge parti à New-York, l’autre chauffeur de camionnette resté au pays, en Serbie, mais des mails. Au fil de cette correspondance, tantôt bienveillante et fraternelle, tantôt tendue de non-dits et de vieilles rancoeurs qui prennent plus facilement forme dans la distance que dans la proximité, un délicat enchevêtrement de thématiques s’élève. Sous les anecdotes, les questions et observations, constats et déclarations, c’est l’histoire d’un pays fragmenté qui émerge, un pays à l’histoire douloureuse et violente. C’est aussi, encore et toujours, la fracture entre l’Est, ici incarné par la patrie du frère aîné, et cet Ouest mi-convoité mi-dénigré, où le jeune frère émigre pour des raisons professionnelles. Les différences d’envies et d’attentes se dessinent et s’entrelacent à la complexité des relations entre des frères devenus adultes. Très joliment présenté, comme tous les livres des éditions Bleu & Jaune, De très modestes cadeaux a remporté le Prix de Littérature de l’Union Européenne en 2014. Editions Bleu & Jaune

La pêche au petit brochet. Juhani Karila. Traduit du finnois par Claire Saint-Germain. Ce n’est pas un roman, c’est un polar. Non, un conte de fées. Non, une histoire d’apprentissage. Non, une histoire surnaturelle. Non, un récit de nature writing. Oh et puis mince, c’est tout ça à la fois ! Quel fourmillement dans ce roman à la fois grave et drôle, ondulant et rigoureux, déjanté et touchant. Tout part d’Elina qui, chaque année en juin, doit se rendre en Laponie orientale pour pêcher le seul et unique brochet de l’étant du Pieu. Elle dispose de trois jours et trois nuits. Pas plus. Sinon, elle perd la vie. Oui, vous avez bien lu. On ne rigole pas avec les malédictions en Laponie. Mais voilà qu’un esprit des eaux (un ondin, dont il faut toujours se méfier, souvenez-vous en si vous allez en Laponie) s’en mêle et complique l’affaire, voilà aussi qu’une inspectrice enquête sur un meurtre qui mettrait Elina en cause. Pour s’extraire de ce pétrin fantastique, Elina n’aura pas d’autre choix que de faire appel à de drôles de femmes dans le village et de convoquer les esprits de la nature… Avec un style oral imagé et vivant, Juhani Karila rend un superbe hommage à la culture et à l’identité de son pays, à ses liens avec une magie ancestrale bien vivante et parfaitement intégrée à la vie moderne. Souvenez-vous en si vous vous baladez près des lacs lapons ! Editions La Peuplade

Ton fils Huckleberry Finn. Bekim Sejranović. Traduit du croate par Chloé Billon. Quel texte étrange et puissant à la fois ! Difficile, ici aussi, de le ranger dans une étagère, sous une catégorie fixe, comme on aime bien le faire en France. Il y a une belle déclaration à la navigation fluviale, à ce mode de vie un peu indolent, où l’on se laisse porter par les courants, au propre comme au figuré, une déclaration à un père absent soudain revenu, un récit de reconstruction, aussi, de ce fils en désintoxication pas tout à fait réussie. Il y a aussi la nature, présente par les fenêtres du bateau, sur les rives, tout autour, et qui bruisse, comme un rappel à la réalité que cherche à fuir le narrateur par l’ingestion de pilules visiblement tout aussi douteuses les unes que les autres. À la fois triste et drôle, mélancolique et touchant, ce roman à la narration ondulante et fluide pourrait raconter un naufrage personnel, filial, amoureux. Il le raconte, d’une certaine manière, sans oublier de souligner la résilience et la dignité des slaves que rien ne semble vraiment abattre même si tout semble les ébranler jusqu’au plus profond de leur être. Editions Intervalles

Petit guide de la suisse insolite. Mavis Guinard.Si tous les guides touristiques pouvaient être écrits avec autant d’esprit et de délicatesse ! Américaine, Mavis Guinard, journaliste polyglotte vivait, avant de s’installer en France, en Suisse, pays qu’elle adore et qu’elle a appris à connaître comme personne. Voyageuse curieuse et spécialiste de la vraie vie loin des sentiers battus, elle donne à voir une Suisse qui n’a pas grand chose à voir avec l’image d’Epinal qu’en ont fait les romantiques anglais (qu’elle commence par blâmer avec un tendre humour en tout début de guide). Bilingue, ce livre délivre anecdotes, observations, conseils, dans un style précis, décalé et drôle qui ne donne qu’une envie : filer sur les traces de cette arpenteuse de trains suspendus, de palaces et autres spécialités locales comme la luge ou la fondue. Edité avec soin, ce guide multi culturel jalonné d’illustrations est en lui-même une belle invitation au voyage. Editions Metropolis

Articles récents

[INTERVIEW] Éditions Les Fondations de l'Imaginaire

Entamé avec la rencontre de la Loutre Rôliste, le cycle d’interviews autour du jeu de rôle se poursuit aujourd’hui avec un éditeur spécialisé dans le jeu de rôle solo : les Fondations de l’Imaginaire, porté par Jérôme Mioso.

[INTERVIEW] Sophie Vandeveugle : "L’ennemi a été créé par des humains"

Depuis quelques années, en France et ailleurs, la littérature se teinte de nuances écologiques. La crise climatique, et ses conséquences, se retrouvent de manière régulière au coeur de la fiction générale, et non plus uniquement des littératures d’anticipation ou des essais. Vibrant et incarné, le premier roman de la jeune autrice Sophie Vandeveugle s’inscrit dans cet univers, porté par la force d’une conviction personnelle.

[INTERVIEW] François Annycke : " La solution est dans le collectif"

Les 21 et 22 février 2024, l'interprofession du secteur de l'édition s'est rassemblée à Boulogne-sur-Mer à l'initiative de l'Agence Régionale du Livre et de la Lecture des Hauts-de-Fance. Au programme, deux jours d'échanges, rencontres et ateliers afin de questionner les pratiques, les méthodes, et l'avenir commun.