Chronique. Loin de la violence des hommes

Pour son premier recueil de nouvelles, ce jeune canadien accorde une place de choix à la fragilité et la mélancolie masculines.

Chronique. Loin de la violence des hommes

Date
27/7/2021
Lecture
Partage
Tags
No items found.

Traduction de Marguerite Capelle. Pour son premier recueil de nouvelles, ce jeune canadien accorde une place de choix à la fragilité et la mélancolie masculines. En 8 nouvelles, il dépeint des hommes fragiles, las et malmenés par l’existence. Ni victime ni bourreaux, ces pères, frères, maris, amants, semblent surtout vouloir refuser les étiquettes et les rôles que la société voudrait leur imposer. Ils sont simples ces hommes, routiers, bûcherons, souvent abonnés au bar du coin, souvent trop seuls, portés par des rêves d’ailleurs qu’ils savent vains, par des souvenirs destructeurs et des occupations diverses  comme remparts contre la trivialité du quotidien. John Vigna ne cache pas une profonde empathie envers ses personnages, jamais il ne les juge ni les malmène, jamais il n’aggrave leur situation ou ne les confronte à leurs paradoxes. Dans ce style si purement nord-américain, avec cette façon de planter les décors, les ambiances, et de garder un lien à la nature, l’auteur invite directement son lecteur dans des terres sauvages et rudes, où la demie-teinte semble de mise chez ses personnages. Editions Albin Michel

Articles récents

[INTERVIEW] Stéphanie Morelli, directrice de la Maison de la Poésie des Hauts-de-France

Qu'est-ce qu'une "maison de la poésie", quelles sont ses missions, entre animations et médiation ? Stéphanie Morelli, directrice de la vous ouvre grand les portes de cette belle demeure où la poésie s’incarne au quotidien.

[INTERVIEW] Christophe SIébert : Bienvenue à Mertvecgorod

Mertvecgorod : ville de non droit dans un pays dictatorial, qui prend vie dans au fil des livres, entre l’univers de jeu de rôle, et la dimension parallèle. Pour une visite inédite, suivez son créateur, Christophe Siébert. ‍

[INTERVIEW] Éditions Monts Métallifères

Rencontre avec un éditeur indépendant qui aime dérouter, déranger, et surprendre.